Histoire

Mehdi Louati : Les Fondouks de Djerba

17 December 2014

Les Fondouks (caravansérails) sont de somptueux monuments historiques. Ces derniers régnaient la méditerranée (au Maroc, Caire, Tunisie, Damas…), Cette chaine connaissait des flux commerciaux importants au 18ème siècle. 

L’activité essentielle était commerciale pour ceux qui passent par l’île afin de leur assurer le logement à l’étage de cet immeuble. Il y avait également le rez-de-chaussée qui contenait des pièces où sont déposées les marchandises. En effet, la cour est entourée d’arcades comme à l’étage.

Cette photo ancienne à effet nostalgique du centre ville de Houmt Souk fait souvent rêver, tous ces grands bâtiments carrés, dispersés et entourés de contres-fort sont nommés des « fondouks ».
Au milieu, se situe la mosquée Turque avec son minaret rond hanafite, juste à gauche de cette mosquée se situent, simultanément, Fondouk Hôtel Marhala et Fondouk Jomni qui revient à Sidi Brahim Jomni d’où vient son appellation (1673).

A un certain moment ces monuments hébergeaient les maltais qui ont fondé à leur tour l’église de culte catholique Saint-Joseph au centre ville en 1848 sous le commandement de Gaetano Maria de Ferrare, de même, la culture maltaise a laissé une empreinte chez les insulaires. 
Autrefois, Djerba connaissait 25 fondouks qui entourent les souks, il n’en reste aujourd’hui que 9 disant solides, 6 ont totalement disparu en donnant du terrain à des parkings ou aux autres bâtiments. Fondouk Ben Ghorbel résiste et persiste d’ailleurs c’est le seul qui a gardé son état initial.

Il s’avère de ce qui précède que les fondouks reflètent une richesse patrimoniale ornée par une architecture traditionnelle, ces bâtiments souffrent de la désolation qu'entraînent certaines constructions, une dénaturation qui rend malheureux ces espaces symboliques.

Nos projets

© 2015 All Rights Reseverd Djerba Insolite , Powred by EverWeb